Le massage en Lemniscate

Le massage rythmique en Lemniscate

 

Le massage en Lemniscate, selon l’école anthroposophique de Rudolf Steiner, est un massage doux, rythmé et enveloppant aux huiles essentielles. La rythmicité du mouvement en forme du huit – symbole de l’infini – favorise la circulation et l’harmonisation énergétique.

Le massage en Lemniscate, selon l’école anthroposophique de Rudolf Steiner, est un massage doux, rythmé et enveloppant aux huiles essentielles. La rythmicité du mouvement en forme du huit – symbole de l’infini – favorise la circulation et l’harmonisation énergétique.

Massage aux huiles essentielles

Le massage en Lemniscate contribue à se reconstruire intérieurement sur un plan subtil. Il donne un sentiment d’unité intérieure et une meilleure conscience de soi  et de son corps – schéma corporel.  Il est excellent pour les personnes qui ont besoin de se recentrer, de se rassembler, surtout lorsqu’elles vivent des situations bouleversantes et déstabilisantes sur un plan émotionnel.

Massage en lemniscate pratiqué habillé dans le respect de la personne. Le massage en Lemniscate contribue à se reconstruire intérieurement sur un plan subtil. Il donne un sentiment d’unité intérieure et une meilleure conscience de soi et de son corps – schéma corporel. Il est excellent pour les personnes qui ont besoin de se recentrer, de se rassembler, surtout lorsqu’elles vivent des situations bouleversantes et déstabilisantes sur un plan émotionnel.

Massage pratiqué habillé

Il a des effets bénéfiques
Sur le corps

Effet drainant (cellulite, rétention d’eau)
Libère les tensions musculaires
Tonifie et raffermit les tissus
Ouvre le champ respiratoire
Renforce le système immunitaire

Sur le plan psychique

Relâche les tensions physiques et mentales
Agit sur les états dépressifs et les manifestations liées au stress
Rééquilibre et revitalise
Calme le stress

Il contribue à

Un bien-être physique immédiat
Une meilleure vitalité
Une image du corps revalorisée
Une sensation de bien-être très profond

 

 

 

 

Les commentaires sont clos.