Peur et anxiété

«Personne ne choisit le dysfonctionnement, le conflit ou la douleur. Personne ne choisit la folie. Ceux-ci adviennent parce qu’il n’y a pas suffisamment de présence en vous pour dissoudre le passé, pas assez de lumière pour dissiper l’obscurité. Vous n’êtes pas totalement ici. Vous n’êtes pas encore tout à fait éveillé. Et entre-temps, c’est le mental conditionné qui gère votre vie.» Eckhart Tolle

Peur et anxiété

Par Margaret Boland
Traduction Véronique Larderet

« La peur est un blocage important qui inhibe les fonctions naturelles et la créativité. L’état d’anxiété créée une  attitude de repli et d’isolement, ce qui affecte la liberté et la qualité de vie. Avec la pratique de la Métamorphose, les moments de peur peuvent devenir des moments de créativité. »

La peur est un blocage important qui inhibe les fonctions naturelles et la créativité« Une femme que j’accompagne en Métamorphose avait une peur intense de prendre l’avion. Elle voyage fréquemment par avion et je l’ai encouragée, tout comme je le fais pour plusieurs personnes souffrant d’une anxiété similaire, de faire le symbole avant et pendant les vols. Graduellement, son anxiété a diminué durant le voyage et quelques temps après un vol Madrid-Londres, cette femme m’a fait partager son expérience :

Il y a eu des turbulences et elle a observé que beaucoup de personnes autour d’elle étaient en état de panique et d’anxiété. Elle occupait un siège au milieu de l’avion. Elle a gardé son calme tout en pratiquant le symbole « création ». Les personnes anxieuses qui se trouvaient à côté d’elle ont remarqué son calme et lui ont demandé ce qu’elle faisait avec ses mains. Elle leur a dit qu’elle maintenait son équilibre faisant le symbole de la main et les a encouragés à le faire ». Les personnes assises en face commencèrent à faire le symbole quand ils se rendirent compte que les passagers de l’autre côté de l’allée étaient moins inquiets. Elle fut donc sollicitée par les passagers assis derrière et les encouragea à faire la même chose. L’énorme turbulence avait engendré peur et désespoir et c’est  ce qui poussa les passagers à faire le symbole.

Quand l’avion eut atterri en toute sécurité et tandis qu’ils quittaient l’avion, les gens avec qui elle avait partagé le symbole l’ont remerciée.   » Muchas gracias, señora » pour les personnes de langue espagnole et « Thank you so much » pour les personnes de langue anglaise (merci beaucoup).

Lorsque la femme est revenue pour sa séance suivante de Métamorphose, elle dit « Jusqu’à ce vol turbulent, je n’avais pas réalisé à quel point je m’étais libérée de la crainte. Maintenant, je suis aussi à l’aise dans les airs que sur terre. Il s’agit avant tout de vivre dans l’instant.

En conclusion, rappelez-vous de pratiquer les symboles de la main dans les moments de peur et d’anxiété. Ce qui suit est une citation de Robert St John :

«Vivre dans l’instant atténue l’anxiété et le futur devient création  »
Lire en version originale